/>
1 2 3 4 5 6

Les Royaumes invisibles, T1. La Princesse maudite - Julie Kagawa

Cela faisait un petit moment que la lecture en VO, et plus précisément en anglais, me tentait. J'ai décidé de faire mes premiers pas avec le tome 1 de la série The Iron Fey (Les Royaumes invisibles en français), de Julie Kagawa.

L'auteur :
Julie Kagawa est un auteur américain, célèbre pour sa série The Iron Fey / Les Royaumes invisibles. Le quatrième tome : The Iron Knight, sera disponible en anglais le 25 octobre, et le deuxième tome : La Captive de l'hiver, sortira en français le 1er septembre.


Titre original : The Iron Fey, book 1 : The Iron King.
Titre français : Les Royaumes invisibles, T1. La princesse maudite.

Résumé :
Ethan a disparu... A la veille de son seizième anniversaire, Meghan découvre qu'on a enlevé son petit frère. Dans le même temps, elle apprend qu'elle est une fille fée, la princesse maudite d'un royaume invisible dont il lui faut franchir la porte si elle veut retrouver Ethan. Prête à tout, Meghan accepte de passer de l'autre côté du miroir au risque de sa vie. Et, sitôt transportée dans la forêt magique, elle voit se dresser en travers de sa route le prince Ash, le plus dangereux des êtres dangereux qui peuplent les royaumes invisibles... 

Mon avis :
The Iron King est donc le premier livre que j'ai lu en anglais. Une belle découverte, une expérience enrichissante, et à la clef, un énorme coup de cœur pour le premier tome de cette série !

Il y a quelques semaines encore, j'étais loin de me douter que je me lancerai dans la lecture en anglais. Le plus important est de bien choisir son livre, s'assurer que le niveau de compréhension est accessible (je trouve que la catégorie young-adulte est parfaite pour commencer) en lisant par exemple le premier chapitre (souvent disponible en ligne sur le site de l'éditeur ou les sites marchands). Je ne peux que vous conseiller de tenter l'expérience.

Meghan Chase est une jeune-fille à priori ordinaire. Elle essaye de trouver sa place dans son lycée, dans sa famille recomposée, rêve de passer son permis de conduire et craque pour un joueur de football de son école. Mais la veille de son seizième anniversaire, tout bascule. D'étranges choses se passent, son meilleur ami semble différent de ce qu'il prétend être et son petit frère a été remplacé par une horrible créature. Pour sauver Ethan, Meghan va devoir tenter l'impossible et accepter qu'un autre univers, peuplé d'êtres étranges et dangereux, existe.

Le premier tome de cette série fut un vrai régal ! Julie Kagawa, nous propose un univers envoutant, riche, magique, mais aussi sombre. Les descriptions sont belles, complètes, on parvient sans peine à basculer dans cet autre monde.  Fées, gobelins, sirènes, centaures, trolls, dryades... peuplent le pays de NeverNever. Mais ne vous y trompez pas, toutes ces créatures sont loin d'être amicales. La plus part cherchera à se servir de vous pour nourrir ses propres desseins, ou pour se nourrir tout court. Il est également déconseillé de passer un pacte avec l'une d'entre elles, Meghan l'apprendra vite à ses dépends. Dans cet autre univers, aucune promesse, dette ou souhait n'est à prendre à la légère. Comme le dit l’adage : "Be carefull what you wish for, for you may get it".
 
Les personnages sont nombreux, ambigus et charismatiques. Certains sont inspirés de la célèbre pièce de Shakespeare, Le songe d'une nuit d'été, mais également d'Alice au pays des merveilles. Si vous avez lu l’œuvre de Shakespeare, les noms d'Oberon, Titania et Puck ne vous seront pas étrangers, et un certain chat, vous fera sans doute penser à celui du Cheshire/Chester.  

J'ai vraiment beaucoup aimé ce dernier, parfois perfide et hautain comme seuls les chats peuvent l'être, mais aussi attachant et sarcastique à souhait. Il est bien souvent à l'origine de répliques et situations savoureuses.
Bien loin des clichés des contes de fées, l’héroïne m'a également beaucoup plu. Meghan est courageuse, déterminée et a un fort caractère.
Concernant les autres protagonistes, je préfère vous laisser le plaisir de les découvrir par vous même, je vous dirais seulement, qu'ils ne m'ont pas laissée indifférente.

J'ai souvent du mal avec les histoires de cœur dans les romans jeunesses. Mais dans celui-ci, j'avoue que je me suis laissée prendre au jeu sans m'en rendre compte. Là encore, je ne vous en dit pas plus ;)

Le rythme de l'histoire est soutenu, l'action bien dosée, il est difficile d'interrompre sa lecture. Le style de l'auteur est agréable et très fluide. Pour ma première expérience en anglais, j'ai trouvé que les mots coulaient tout seuls et bien que ma lecture fut plus lente, je n'ai pas vu les pages défiler.

Pour conclure :
Le récit de Julie Kagawa a été un véritable coup de cœur. Drôle et féérique, mais aussi sombre et inquiétant, on passe par beaucoup d'émotions et on se laisse facilement emporter par l'histoire. Je suis contente d'avoir pu lire ses propres mots, sans passer par une traduction. Si la trame de l'histoire peut sembler classique, l'auteur arrive brillamment à renouveler le genre, à le mettre au gout du jour, sans le dénaturer.

J'ai été totalement conquise par ce premier tome, son univers et ses personnages m'ont charmée. J'en ressors la tête encore un peu ailleurs, comme après un rêve. La suite m'attends déjà dans ma bibliothèque, je ne vais pas résister longtemps à son appel !

Retrouvez mes billets sur les autres tomes de la saga The Iron Fey / Les Royaumes invisibles :
● Les Royaumes invisibles, T3. The Iron Queen







3 commentaires:

Pommedelune. a dit…

Va falloir que je le sorte de ma PAL ^^
Jolie chronique, je te rassure c'est normal d'avoir plus de mal à écrire la chronique !

bises

Malorie57 a dit…

Moi aussi j'ai eu l'impression de sortir d'un rêve après cette lecture, je suis contente qu'il t'ai plu!! Très belle chronique bisous ma Couzzz

Elise a dit…

Merci pour vos petits mots Priline et Malo :)

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...