/>
1 2 3 4 5 6

LC VO - Ready Player One - Ernest Cline

C'est en compagnie de Ready Player One que se termine la 4e édition de notre rendez-vous Lecture Commune in English ! Voici mon avis, avec un peu de retard aussi... il faut dire que ce début du mois de juin a été fort chargé ;)

L'auteur :
Ernest Cline est un écrivain et scénariste américain, passionné de jeux vidéo et de pop-culture des années 80. Ready Player One est son premier roman. Le jour suivant l'achat des droits de publication, ceux concernant l'adaptation cinématographique ont été rachetés par la Warner Bros avec Ernest Cline en tant que scénariste.


Titre original : Ready Player One
Titre français : ? 

Résumé :
It's the year 2044, and the real world is an ugly place.

Like most of humanity, Wade Watts escapes his grim surroundings by spending his waking hours jacked into the OASIS, a sprawling virtual utopia that lets you be anything you want to be, a place where you can live and play and fall in love on any of ten thousand planets.

And like most of humanity, Wade dreams of being the one to discover the ultimate lottery ticket that lies concealed within this virtual world. For somewhere inside this giant networked playground, OASIS creator James Halliday has hidden a series of fiendish puzzles that will yield massive fortune--and remarkable power--to whoever can unlock them.

For years, millions have struggled fruitlessly to attain this prize, knowing only that Halliday's riddles are based in the pop culture he loved--that of the late twentieth century. And for years, millions have found in this quest another means of escape, retreating into happy, obsessive study of Halliday's icons. Like many of his contemporaries, Wade is as comfortable debating the finer points of John Hughes's oeuvre, playing Pac-Man, or reciting Devo lyrics as he is scrounging power to run his OASIS rig.

And then Wade stumbles upon the first puzzle.

Suddenly the whole world is watching, and thousands of competitors join the hunt--among them certain powerful players who are willing to commit very real murder to beat Wade to this prize. Now the only way for Wade to survive and preserve everything he knows is to win. But to do so, he may have to leave behind his oh-so-perfect virtual existence and face up to life--and love--in the real world he's always been so desperate to escape.

A world at stake.
A quest for the ultimate prize.
Are you ready?

Science-fiction / 384 pages / éditions Arrow Books / VO



Mon avis:
Cette fois, c'est la proposition de Sita qui a été choisie. Je n'avais encore jamais entendu parler de ce livre qui a fait beaucoup de bruit outre atlantique, mais le résumé promettait une lecture originale qui a su interpeler mon côté geek :) Le fait que ce roman soit un one-shot a également aiguillé mon vote.

Wade est un jeune homme de 19 ans, habitant dans ce qui pourrait être les bidonvilles du futur, près d'Oklaoma City. En 2045, on retrouve ces bidonvilles constitués d'empilements vertigineux de mobil-homes, à proximité de toutes les grandes villes. Leurs habitants vivent dans la misère, la totale désillusion et cherchent un peu de réconfort dans l'Oasis. L'Oasis est un univers virtuel inventé par James Halliday, dans lequel tout devient possible. Avec le triste constat de l'état de la planète à tous les niveaux (écologique, économique...), l'humanité tout entière préfère fermer les yeux et s'immerger dans cet échappatoire virtuel. À la mort de son créateur, une lueur d'espoir d'une vie un peu meilleure naît parmi la communauté des joueurs. Halliday a caché à l'intérieur de l'Oasis, les clefs qui feront de leur possesseur, l'héritier de son empire. Commence alors l'ultime chasse au trésor à laquelle prennent part Wade (sous le pseudo de Parzival) et des millions de joueurs (surnommés gunters / chasseurs). Mais la route menant à la récompense finale est longue, truffée d’énigmes, baignant dans l'univers des années 80, qu'il faudra résoudre et d'adversaires qu'il faudra surpasser.

Lorsqu'on lit Ready Player One, on ne peut pas s'empêcher de se demander si on est pas en train d'emprunter le même chemin que celui qui a conduit à ce futur en plein déclin. La pollution, le réchauffement climatique, l'épuisement des ressources naturelles et la disparition d'espèces animales et végétales sont des inquiétudes très actuelles. Que ferons-nous lorsqu'il ne restera plus rien ? Un autre univers, même virtuel, est alors très reluisant. C'est ce que la plupart des adultes ont choisi pour eux et leurs enfants. Au lieu d'agir, ils sont restés passifs et se sont voilés la face. La dépression en a conduit plus d'un à se noyer dans la drogue. L'Oasis devient alors une nounou, assure une scolarité online et offre un semblant d'avenir aux jeunes de cette nouvelle génération. Ce postulat m'a vraiment marquée.

Wade a une enfance qui n'échappe pas à la règle. Il est orphelin depuis ses 11 ans et dort dans la buanderie du mobil-home que possède sa tante (une sale bonne femme !). Pour s'en sortir, il récupère et répare des ordinateurs et voue le reste de son temps libre à étudier l'Almanac, une sorte de mémoire qu'a laissé Halliday à disposition des utilisateurs de l'Oasis en quête de l'easter egg (message ou fonction cachée à l'intérieur d'un programme ou d'un jeu vidéo). Je me suis très vite attachée à ce héros solitaire, qui n'a pas eu beaucoup de chance dans sa vie. Le ton qu'il emploie pour décrire son univers est dur, sarcastique. J'ai tout de suite compris et épousé son attrait pour le virtuel et la quête d'Halliday. 

Aech partage avec lui cette passion et bien qu'ils ne se soient jamais rencontrés dans la vie réelle, Wade et lui sont devenus meilleurs amis. Art3mis rêve aussi de mettre la main sur le fameux easter egg. Elle fait partie des gunters et tient également un blog. Wade qui se sent attiré par elle, ne peut pas s'empêcher de se demander qui se cache réellement derrière cet avatar. J'ai beaucoup aimé ces deux personnages, mais je regrette qu'ils aient été finalement peu développés. 

Bien que posthume, Halliday est un personnage fascinant et atypique. Mais le premier tiers du livre regorge de trop nombreuses répétitions à son sujet. C'est un point qui m'a un peu dérangée pendant ma lecture.

La passion pour les années 80 qu'éprouve Wade, ainsi que l'auteur, relève de l'obsession. Des références on en croise beaucoup, aussi bien concernant les jeux vidéo (Adventure, Pacman, Swordquest...), les séries TV, la musique, ainsi que le cinéma (Sacré Graal des Monty Python, Blade Runner, Retour vers le futur...). Je ne connaissais pas toutes ces références, mais cela ne m'a pas empêchée d'entrer dans l'aventure. Si ces clins d'oeil vous parlent, c'est un plus, mais ce n'est, à mon avis, pas indispensable. Ce livre peut avoir un public plutôt large (pour peu que l'univers des jeux vidéo vous parle), qu'on soit né avant, pendant ou après les années 80.

Si j'ai mis autant de temps à terminer ce livre (entrecoupé avec d'autres lectures), la faute n'est pas à mettre sur le récit qui était très prenant, ni sur le niveau d'anglais qui est vraiment très abordable (youhou, j'ai lu sans dictionnaire sous la main !!) mais sur l'édition que j'ai acheté. C'est vraiment écrit très très petit, ce qui rend la lecture décourageante. On ne se voit pas avancer ! Si vous avez le choix, préférez une autre édition. 

Même si la fin est prévisible, je l'ai trouvé épique et la dernière scène, émouvante. Une conclusion à la hauteur de la quête elle-même. 

Pour conclure :
Véritable hommage au rétro-gaming, qui est en plein essor ces derniers temps (il n'y a qu'à constater le nombre de chaines youtube et de podcasts consacrés à cette activité) et aux années 80, Ready Player One fera vibrer la part geek qui est en vous. Les inquiétudes qu'Ernest Cline soulève sont très universelles et ont su me toucher. Même si ce n'est pas un coup de cœur, je suis contente d'avoir découvert ce roman.


Découvrez les avis des participants de cette lecture commune :
Iani / Sita / Caya / Ptitelfe / Spéculoos / Malorie

Encore une fois, merci aux participants de cette lecture commune. Je sais que beaucoup sont en retard sur cette lecture (dont moi haha), mais pas de soucis, j'ajouterai vos liens le moment venu. J'en profite pour vous annoncer une petite pause concernant les LC VO durant l'été, mais je reprendrai l'organisation à partir de septembre :)


En bonus :
J'ai lu sur le site officiel de l'auteur que Ready Player One a bien une sortie prévue en français. S'il n'y a pas de date précise pour le moment, on sait en revanche qu'il paraîtra aux éditions Michel Lafon.

Quelques couvertures des éditions étrangères :







 
Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais personnellement j'adore l'édition brésilienne (le 1 au centre) ^^ Elles sont d'ailleurs toutes très sympa, tout à fait dans l'univers du livre.


Autre petite nouvelle, que j'ai trouvé géniale : le livre contient lui même un easter egg !! À celui qui ira au bout de cette énigme le premier, Ernest Cline offrira une véritable DeLorean. Pour en savoir plus, regardez la vidéo ;)






Et pour finir, je vous repartage le trailer pour ceux qui ne l'auraient pas encore vu :





4 commentaires:

Iani a dit…

Je suis tout à fait d'accord avec ton avis ! J'ai beaucoup aimé ce livre qui reflète un futur possible et effrayant de notre société !

Merci encore pour l'organisation de cette LC ! Comme je l'ai dit en réponse à ton commentaire sur mon blog, je ne participerai pas à la lecture commune de septembre avec Until I Die parce que je n'ai pas lu le premier tome et je n'ai pas envie d'en commencer de nouvelle pour l'instant. Mais je reste aux aguets pour les prochaines LC !

Elise a dit…

Pas de soucis :) Si tu veux te joindre à nous pour celle d'après, il y aura des news sur le blog ou sur mon suivi de lecture mi-septembre.
Merci à toi !

Sita a dit…

Contente que tu aies aimé ! C'était vraiment une lecture intéressante, dommage qu'elle ait été marquée par un côté jeunesse qui rendait le tout un peu trop manichéen et facile à mon goût. Le développement du monde était pourtant si bien mené, ça fait un poil tâche !

Sympa d'avoir rassemblé toutes les couvertures ici, il y en a des vraiment sympas ! Mes préférées sont celles qui entourent les tiennes.

Je ne serai pas de la prochaine LC, Die for Me ne me dit vraiment rien, mais j'essaierai de participer aux prochaines :)

Elise a dit…

C'est vrai que c'était fort manichéen, mais je suis passée au dessus.

Elles sont chouettes toutes ces couvertures ! Ça donnerait presque envie de les collectionner ^^

Pas de souci ^^ La prochaine sera organisée en septembre pour fin novembre je pense. A bientôt Sita !

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...