/>
1 2 3 4 5 6

La Couleur de l'âme des anges - Sophie Audouin-Mamikonian

 
Je tiens à remercier chaleureusement les éditions Robert Laffont et le forum Livraddict pour ce partenariat. Je suis ravie d'avoir pu découvrir la nouvelle Collection R avec La Couleur de l'âme des anges de Sophie Audouin-Mamikonian.

L'auteur :
Célèbre grâce à la série Tara Duncan, Sophie Audouin-Mamikonian est un écrivain français. Elle écrit essentiellement pour la jeunesse et est l'auteur de littérature fantasy/fantastique pour adolescents, la plus lue en France. La Couleur de l'âme des anges est le premier tome d'une duologie très attendue. Le second livre paraîtra début 2013.


Résumé :
Jeremy, jeune homme de 23 ans, est sauvagement assassiné. En devenant un Ange, il réalise que la lutte pour survivre n'est pas terminée et qu'il peut aussi mourir dans ce nouvel univers. En effet, pour ne pas disparaître, tout Ange doit se nourrir de sentiments humains. Et Jeremy va bientôt découvrir avec effroi qu'il doit même les provoquer ! Provoquer la haine, l'amour, la joie, la tristesse, la peur, la compassion... Seules les émotions fortes peuvent rassasier les Anges, colorant leur peau en bleu pour les émotions positives, en rouge pour les négatives.
Recherchant la raison pour laquelle il a été tué, Jeremy piste alors Allison, une vivante de 20 ans, témoin involontaire de son exécution. À force de côtoyer, jour et nuit, la ravissante et naïve jeune fille, il finit par en tomber follement amoureux. Mais l'assassin de Jeremy cherche à supprimer à tout prix ce témoin indésirable...
Alors que des Anges se liguent aussi contre lui, Jeremy parviendra-t-il à sauver Allison ? Sera-t-il capable de sacrifier ses sentiments et de vivre à jamais séparé d'elle ? 

Jeunes adultes - fantastique / 444 pages / éditions Robert Laffont - Collection R

Mon avis :
J'avais vraiment hâte de découvrir cette nouvelle collection jeunes adultes des éditions Robert Laffont qui fait tant parler d'elle. Et bien je n'ai pas été déçue, cette première parution est une belle surprise !

On découvre Jeremy, notre héros, en phase de voir sa vie complètement bouleversée. Et pour cause, il se fait assassiner d'une étrange manière, à quelques pas de chez lui. Mais la mort n'est pas une fin, il devient un ange. Difficile de se retrouver catapulté dans un univers dont il ignore tout. Il va devoir apprendre les nouvelles règles qui régissent le monde des anges, tout en élucidant le mystère qui entoure son meurtre. La mort est vraiment loin d'être de tout repos ! Au programme : se nourrir des sentiments des humains, qui prennent l'aspect de brumes colorées, pour ne pas disparaître ; choisir son camp entre les Rouges qui se régalent du chagrin, de la peur et de la colère, et les Bleus qui préfèrent les émotions positives. Son enquête le mènera à Allisson, une vivante, qui semble être la prochaine cible de son meurtrier. Pourra-t-il la sauver ?

Plus j'avançais dans ma lecture, plus je trouvais que la vision des anges que nous propose l'auteur est géniale. De fait, la mythologie est revue d'une manière originale, se joue des clichés que l'on connaît et propose des explications à de nombreux phénomènes avec beaucoup d'humour. Par exemple, les acouphènes sont provoqués par les anges qui tentent d'influencer les vivants pour exacerber leurs sentiments et s'en nourrir. Une autre explication que j'ai adoré et celle des programmes Tv de mauvais goût. Qui sont les responsables ? Les anges bien évidement ! Et la raison ? Mettre les humains de mauvaise humeur rien qu'en les regardant, une bonne manière de satisfaire l'appétit des Rouges. 

Si au premier abord, on peut trouver ce monde un peu trop manichéen, il n'en est rien. Rouges et Bleus sont finalement aussi sournois les uns que les autres. Ils se délectent des troubles des humains et de leurs semblables. Vivants et jeunes angelots sont pour eux une source de nourriture et de divertissement, un remède contre la monotonie de l'éternité.

J'ai beaucoup aimé Jeremy. Les héros masculins dans la littérature YA se font plutôt rares, c'était un plaisir de vivre cette aventure à ses côtés. Son innocence et sa naïveté sont attendrissantes et ne font pas de lui un personnage moins fort pour autant. Avoir affronté les requins de la finance de son vivant, lui sera un atout considérable pour survivre après sa mort. Allisson est un personnage qui réserve bien des surprises. Derrière une apparence de jeune femme sage, se cache une héroïne têtue et courageuse. Une mention spéciale à un personnage secondaire qui m'a beaucoup fait rire : Einstein.

Si je dois relever un petit point négatif, je dirais que la relation entre les quatre personnages principaux prend un peu trop d'importance au milieu du récit et tourne en rond. Mais heureusement ce passage est de courte durée et aboutit sur une fin en apothéose vraiment surprenante ! Ce premier tome peut finalement se suffire à lui même, mais j'ai vraiment hâte de lire le second, qui promet une suite palpitante.

Pour conclure :
Sophie Audouin-Mamikonian donne un second souffle à la mythologie angélique avec brio. Elle se distingue par son originalité, son humour et nous sert une histoire vraiment prenante. La Couleur de l'âme des anges est une bonne surprise, qui enchantera le public jeunes adultes. Un livre drôle, rafraichissant, qui tord le cou aux idées classiques.

Le tableau de Jean Fouquet qui a inspiré l'auteur :

Vierge à l'Enfant entourée d'anges (1452-55)
Le trailer :


1 commentaires:

Anonyme a dit…

j'ai lu le premier tome de cette duologie et j'ai été vraiment étonnée par ce roman plein d'humour, de malice et de sentiments subtils.Si je devait donner une note je mettrais sans peine un 10sur10!Il égale la celebre serie Tara DUNCAN et je felicite l'auteur pour ce véritable tour de force!

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...