/>
1 2 3 4 5 6

Glitch T1 - Heather Anastasiu

 

J'ai pu découvrir Glitch grâce aux éditions Robert Laffont / Collection R. Un grand merci à eux !

 

L'auteur :
Heather Anastasiu est une jeune auteure américaine de vingt-neuf ans. Glitch, tome 1 d'une trilogie, est son premier roman. Très portée sur l'écriture destinée aux jeunes-adultes, elle a également publié un essai traitant de la popularité de Twillight chez les adolescents.



Résumé :
Zoe vit dans un monde où les mots douleur et guerre n’existent plus. Comme à l’ensemble des membres de la Communauté, on lui a implanté une puce qui la protège de toutes ces émotions qui ont mené l’Ancien Monde à sa perte. Jusqu’à ce que la puce de Zoe ne se mette à… glitcher. La jeune fille est bientôt submergée par d’étranges pensées et sentiments : les siens. Rien de plus dangereux dans une société où le moindre dysfonctionnement est passible de mort ! Mais Zoe possède un autre secret qu’elle doit cacher à tout prix : ses glitches ont fait naître en elle un incontrôlable pouvoir de télékinésie. Tandis qu’elle lutte pour apprivoiser ce talent dévastateur, Zoe rencontre d’autres glitcheurs. Ensemble, ils vont planifier leur fuite. Mais plus Zoe s’éveille à la beauté, la joie, et surtout l’amour, plus elle a à perdre en cas d’échec… 


  SF - jeunes-adultes / 369 pages / éditions Robert Laffont - Collection R


Mon avis :
Une très jolie couverture pour cette nouvelle sortie dans la Collection R et quelle bonne idée d'avoir réalisé des marque-pages à l'effigie de leurs parutions. Voilà encore un titre que j'attendais avec impatience, surtout qu'il s'agit d'un roman mêlant science-fiction et littérature YA. Mais malheureusement, le mélange n'a pas pris chez moi, j'en ressors bien mitigée.

Zoe fait partie d'une nouvelle génération. L'ancienne s'est déchirée à coup de bombes atomiques et les survivants se sont terrés dans une ville souterraine. Chaque membre de la Communauté est connecté au Lien, qui dicte leur vie. Une puce implantée au cœur du cerveau les rend insensibles à toutes émotions et assure leur docilité. Comme les jeunes de son âge, Zoe mène une vie cadrée entre l'Académie et les tâches quotidiennes, jusqu'au jour où sa puce se met à glitcher. Cet anglicisme désigne une défaillance électronique d'un système. Défaillance qui peu à peu lui rend son autonomie, mais qui libère aussi un don capricieux. Lorsqu'un maillon d'une chaîne commence à faire défaut, il représente un grand danger pour la Communauté et surtout pour lui-même.

Avouez que ce résumé est très prometteur et c'est le cas pour le premier tiers du récit. On découvre un univers original, où la technologie fait partie intégrante du corps humain. Puces, capteurs, moniteurs cardiaques, interfaces tactiles... tant de nouveaux éléments qui sont venus se greffer au milieu de nos organes. Mais tout ce background est au final peu exploité au profit de la romance.

Je n'ai rien contre les histoires d'amour, mais celle-ci s'est avérée peu crédible à mes yeux et vampirise littéralement le récit. En peu de temps, c'est l'amour fou et cette attirance occulte tout le reste. Zoe n'a d'yeux que pour Adrien (et ses yeux aigue-marine qu'on ne risque pas d'oublier vu le nombre incalculable de fois où l'auteur y fait référence...), alors qu'elle a des soucis plus graves à gérer et incompréhensiblement, ne porte aucun intérêt au sort de ses parents. Vient ensuite se greffer un autre personnage pour former un semblant de triangle amoureux. Toute l'attention n'est alors focalisée que sur eux, au détriment du reste. C'est un peu trop léger pour porter l'intrigue d'un récit entier. J'aurais aimé en apprendre d'avantage sur le fonctionnement de cet univers clos, ainsi que sur l'extérieur. Découvrir le point de vue d'autres Glitchers aurait aussi pu donner plus de profondeur et de richesse à l'histoire.

Pour conclure :
Si le début est très prenant et la fin pêchue, le milieu du récit m'a semblé bien creux. Côté positif, je pense que la suite sera bien meilleure, car elle devrait combler ce manque en apportant les réponses tant espérées. La lecture reste tout de même agréable et le livre se lit très vite. Mais l'univers de SF trop flou et l'intrigue trop légère à mon goût trouveront surement plus d'intérêt aux yeux d'un public plus jeune. À conseiller plutôt aux jeunes adolescents, qu'aux jeunes-adultes.


3 commentaires:

Bookenfolie Lena a dit…

Je suis assez d'accord avec ton avis...
Pour moi aussi c'est une déception :(

Nathan Bouquinsenfolie a dit…

Encore un avis mitigé ...

Elyssandre a dit…

Je n'ai pas encore eu le plaisir de découvrir cet univers et bien que tu ne sembles pas avoir été vraiment emballée, je suis tout de même curieuse de le lire. Je dois cependant avouer que ce "triangle" amoureux me laisse un peu refroidie maintenant que tu m'as appris son existence. :)

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...