/>
1 2 3 4 5 6

L'Âge des miracles - Karen Thompson Walker

Ce livre me tentait déjà avant sa sortie annoncée en mai dernier. Ses deux couvertures intrigantes (oui, il y en a bien deux, j'y reviendrai un peu plus bas) et les bons échos sur la toile ont fini par me convaincre de l'acheter. Bonne pioche dans ma librairie de seconde main préférée, je l'ai lu la semaine passée, en compagnie de Spéculoos !

L'auteur :
Native de San Diego, Californie, Karen Thompson Walker a suivi des études littéraires avant de devenir éditrice chez Simon & Schuster. L'Âge des miracles est son premier roman, écrit en grande partie le matin avant d'aller travailler et parfois même dans le métro. Une option est déjà posée concernant une adaptation cinématographique. Fait plutôt rare, la traduction française est parue un mois avant la version originale.



Résumé :
Et si nos journées commençaient à s'allonger, d'abord de quelques minutes, puis de plusieurs heures, jusqu'à ce que le jour devienne la nuit et la nuit le jour ?
 
Une journée d'octobre apparemment comme les autres, l'humanité découvre avec stupeur que la rotation de la Terre a ralenti. Les jours atteignent progressivement 26, 28 puis 30 heures. Tandis que certains voient dans ce changement inexpliqué un signe que la fin est proche et cèdent à la panique, d'autres, au contraire, s'accrochent coûte que coûte à leur routine, comme pour nier l'évidence.
Bientôt, la gravité est modifiée et certaines personnes sont touchées par un syndrome provoquant des malaises à répétition, les oiseaux sont désorientés et s'écrasent, les marées se dérèglent et les baleines s'échouent...
En Californie, Julia est le témoin de ce bouleversement, et de ses conséquences sur la communauté, sa famille, et elle-même. Adolescente à fleur de peau, elle entre dans l'âge ou son corps, son rapport aux autres et sa vision du monde changent : l'âge des miracles.

Entre roman d'anticipation et d'apprentissage, L'Age des miracles est un livre visionnaire sur la capacité d'adaptation de l'Homme, poussée ici à son paroxysme.

Science-Fiction / 329 pages / éditions Presse de la Cité

Mon avis :
Deux couvertures donc, pour un seul et même livre. Le contenu est lui strictement identique, mais vous trouverez une version pour le rayon jeunesse / YA (à gauche) et une version pour le rayon adulte (à droite). Personnellement, je préfère celle de droite ;)

À l'aube de ses 12 ans, Julia vit avec ses parents dans un petit lotissement pavillonnaire en Californie. Dans cette région au climat idyllique, les habitants de ce quartier paisible ont appris à redouter les caprices de la nature : les incendies d'été et les tremblements de terre, mais rien ne les préparaient à ce qui allait se produire alors : le ralentissement. Insidieusement, les journées se rallongent de quelques secondes d'abord, puis de minutes, pour devenir des heures. La vitesse de rotation de la Terre sur son axe est irrémédiablement en train de diminuer. Les symptômes de ce mal ne vont pas tarder à se faire ressentir, plongeant Julia, les habitants de sa rue et la vie terrestre au cœur de ce grand bouleversement.

À mi-chemin entre l'anticipation et le récit initiatique, L'Âge des miracles se démarque de la tendance dystopique du moment, par sa simplicité et son réalisme. Pas d'actes d'héroïsme exacerbé, de découvertes scientifiques miraculeuses ou de Deus ex machina, tout ce qui est décrit dans ce roman pourrait bien nous arriver aujourd'hui. Et c'est bien ce qui rend cette histoire angoissante. Je peux vous dire qu'ayant terminé ce livre la nuit, j'ai vécu d'une manière toute particulière le levé du soleil qui a suivi.

Les conséquences du ralentissement sont multiples : perturbations gravitationnelles, électromagnétiques, durée d'ensoleillement... Les animaux et les végétaux sont les premiers à en souffrir, mais les humains ne sont pas en reste : insomnie, impulsivité, vertiges, dépression... mais tentent de s'adapter. Toutes ces conséquences ne sont bien sûre que des suppositions, mais on se rend compte que l'auteur s'est réellement bien documentée.

Ce quartier est un échantillon représentatif des réactions humaines face à un tel cataclysme. Acceptation, résignation, déni, peur, repli sur sa cellule familiale, prise de risques, besoin d'agir... Tout un panel de sentiments et de sensations. Julia nous parle de ces petites choses du quotidien telles que le chant des oiseaux, le goût des fraises, la chaleur du soleil sur la peau... qui sont finalement si fragiles et précieuses. Une vraie prise de conscience sur tout ce que l'on pourrait perdre. Car on ne peut pas s'empêcher de faire le parallèle entre cette histoire et le réchauffement climatique.

Autre point qui fait que ce roman est original : avoir choisi pour narrateur, un personnage qui se veut plus observateur qu'actif. Julia est plutôt réservée, solitaire. Des réflexions très matures côtoient les découvertes et angoisses d'une toute jeune fille qui quitte l'enfance pour l'adolescence. L'auteur nous livre ainsi une vision introspective et contemplative de cette fin du monde.

Pour conclure :
L'Âge des miracles fait partie de ces romans qui vous hantent encore longtemps après avoir tourné la dernière page. Un récit vraiment poignant, simple, réaliste, à la fois beau et amer. On prend vraiment conscience de la fragilité de l'équilibre de notre monde et de la préciosité des choses simples de la vie. Une lecture que j'ai vraiment appréciée et qui parlera à un large public.


Le trailer du livre en VO :


5 commentaires:

Pierre de jade a dit…

Ta chronique est vraiment génial, j'ai l’impression que ce livre devrait vraiment me plaire d'autant plus que j'aime énormément lorsque l'on a a faire a une histoire qui se veut réaliste

Noémie a dit…

Il faut que je le lise , je le répercute tout les mois dans ma PALM...

pagesaprespages a dit…

Je rejoins totalement ton avis, c'est un récit que l'on garde longtemps en tête. Et pour moi c'est clairement un gros coup de coeur.
Contente d'avoir lu ce livre en ta compagnie :-)

Mag Galveni a dit…

il al'air pas mal du tout ce bouquin..

Cloclo a dit…

Je l'ai lu moi aussi et je suis tout à fait d'accord avec toi: il est génial.

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...